Siège social

Rencontres CDIFF

Dans le cadre des actions de prévention pour l’année 2019, en adéquation avec l’actualité de l’année puisque le grenelle des violences conjugales se déroulait entre le 03 septembre et le 25 novembre 2019, les foyers de Bouldoire et de Palherets ont choisi le thème de « La place de l’homme et de la femme dans la société ».
En juin 2019, les infirmières ont rencontré les professionnels du CDIFF afin de préparer leur intervention.
Deux dates ont été proposées en partenariat avec les ESAT puisque ces temps d’absence au travail ont été pris sur du temps de soutien.  
La première séance a eu lieu le 05/11/2019 au Dispositif Ressources et Soins. Les infirmières ont assisté à chacune des rencontres pour faciliter le lien entre les différents acteurs.
Dans un premier temps, présentation de l’association puis débat et échanges sur les violences faites aux femmes dans le couple, au travail ; la notion d’harcèlement et les rôles parentaux au sein des familles.  
-    Présentation de l’association, de ses services et de ses missions : pourquoi cette association existe-t-elle ?
-    Echanges entre les participants sur l’égalité homme/femme sous forme de questions rhétoriques
Exemples : « les hommes et les femmes sont-ils égaux ? » ; « L’homme est-il plus fort que la femme ? » ; « Les femmes doivent-elles rester à la maison ? »…
Dans un deuxième temps, sur la journée du 03/12/2019,
-    Bref retour sur la dernière séance avec tour de table
-    Visionnage de deux courts-métrages : « Fred et Marie » et « Marie et Fred » qui relatent la vie d’un couple
Dans le 1ier film, on assiste aux violences psychiques et verbales subies au quotidien au sein de ce couple
Dans le second, ce sont les violences physiques qui y sont abordées.
Les deux films ont eu beaucoup d’impact sur les participants et ont servi de prise de conscience quant à l’existence des violences autres que physiques.  Les échanges qui ont suivi ont permis aux participants de mettre des mots sur les émotions ressenties par les victimes tels que la honte, la culpabilité, la jalousie, la peur, la tristesse.
La notion de consentement a été également abordée en fin de séance et il a été rappelé à chacun qu’il faut en parler et ne pas rester seul lorsqu’on se trouve concerné. On peut aussi appeler le 3919, numéro national gratuit, pour être écouté et conseil

lé.


PARCOURS n°26 vient de paraître

logo parcours

Le 26ème numéro de "Parcours", la newsletter du Clos du Nid, de février 2019 vient de paraître

Lire PARCOURS n°26

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Le GEM Lozère recherche un(e) bénévole

Parrain du GEM (Groupe d'Entraide Mutuelle) de Lozère, Le Clos du Nid, partage cette information.

Le GEM de la Lozère recherche un(e) secrétaire/comptable bénévole 4h/semaine, dans ses locaux !

Si vous êtes intéressé(e), nous vous invitons à contacter le GEM.

Coordonnées du GEM :

Adresse : 3, impase de l'Ayrette

Téléphone : 04 66 44 78 10


Dans les Echos (édition nationale) du 22 mars 2019

Les echos 22 03 2019


RSFP février 2019

RSFP13022019Les 12 et 13 février 2019 s’est achevé un cycle de formation de référents RSFP (reconnaissance des savoir-faire professionnels). Huit encadrants techniques/moniteurs d'ateliers du Clos du Nid et de l’A2LFS y ont participé (cf. photo : les encadrants techniques, moniteurs d'ateliers d'établissements gérés par Le Clos du Nid et l'A2LFS, reçoivent au teme de leur formation, le certificat d'évaluateurs RSFP).

Il s’agit d’un cycle de formation de 8 jours financé par Unifaf et dispensé par l’AFPA qui s’est déroulé à raison de deux jours par mois sur plusieurs sites : ESAT La Colagne, ESAT La Valette, ESAT Bouldoire, ESAT Civergols, CEM de Montrodat et  l’IMPro Le Galion.

Les encadrants techniques/moniteurs d'ateliers ont reçu pendant la formation les bases théoriques et techniques pour la validation des compétences : évaluation des compétences, techniques d’entretien, structures de référentiels métier, … Ils ont ensuite mis en pratique leurs acquis et présenté 12 candidats de leur établissement respectif (Travailleurs d'ESAT et Usagers du CEM de Montrodat et de l'IMPro Le Galion) devant un jury professionnel. Les compétences validés sont relatives à plusieurs métiers : Agent de conditionnement, Menuisier(ère) d’atelier, Chargé(e) d’accueil et renseignement, Agent d’entretien des locaux et Agent polyvalent(e) de blanchisserie.

Le jury  est ainsi composé d'un moniteur d'ateliers et de professionnels du milieu ordinaire (M. Eric Durand de BOSCH,  M. Delpuech de l’EATU La Maison des sources, M. Rodier de BONET Hygiène, Mme Marie-Angèle Hours, ancienne monitrice de l'atelier Entretein des locaux à l'ESAT La Valette, M. Miche REY de l'ESAT La Colagne).

Voici quelques réactions partagées par les encadrants techniques/moniteurs d'ateliers :

«  Les échanges avec les professionnels présents ont enrichi ma pratique »

«  La formation m’a permis de forger un autre regard sur mon travail et sur l’accompagnement des Usagers »

«  Les référentiels métiers nous permettent une meilleur prise en charge des travailleurs »

Le dispositif de reconnaissance des compétences propose aux personnes ne pouvant pas accéder aux certifications professionnelles d'obtenir une reconnaissance de leurs compétences attestée par des professionnels issus du milieu ordinaire. Il a permis ainsi, en Lozère, à plus de 80 travailleurs d’Esat et d'Usagers de valider des compétences.

Une nouvelle session de formation est prévue dans les prochaines semaines. Elle regroupera des moniteurs de l’Aveyron et de la Lozère.

RSFPClasse13022019 Mr TEGGOUR, formateur à l'AFPA, et les encadrants techniques/moniteurs d'ateliers des établissements, le dernier jour de la formation d'évaluateurs RSFP.

 

evaluationRSFP2 Un jury, composé d'un monteur d'atelier et d'un professionnel du milieu ordinaire, évalue une Usager sur son poste de travail d'Agent d'entretien des locaux.

evaluation RSFP3 Echanges entre un travailleur d'ESAT et le jury (un moniteur d'atelier et un professionnel du milieu ordinaire) au terme de son évaluation RSFP sur son poste de travail en Blanchisserie.