Foyer d'Accueil Médicalisé
FAM Saint Hélion

Adresse :
Route de Nasbinals
48100 MARVEJOLS
 

Tel : 04.66.32.21.21
Fax : 04.66.32.28.07

Directrice : Isabelle BUISSON

Date de création : 2015

Capacité d’accueil : 12 places

Nous contacter Plan d'accès

 

 

 

Un arrêté conjoint entre l'ARS du Languedoc Roussillon et le Conseil Général de la Lozère du 16 mars 2015 autorise la création du FAM Saint Hélion par un rédéploiement de 12 places au sein du Foyer de vie Saint Hélion.
Un projet de rénovation architecturale du bâti, situé sur le site de Saint Hélion, est engagé afin de répondre à la fois aux normes de sécurité et d'accessiblité mais également au confort des Personnes accompagnées, et bien entendu aux prises en charges distinctes entre Foyer de vie et FAM.

 

Les Personnes acccompagnées

Le FAM Saint Hélion est né de la volonté de l'Association Le Clos du Nid d'adapter ses services aux situations des Personnes vieillissantes accompagnées au sein du Foyer de vie Saint Hélion, nécessitant compte tenu de leur âge et de leur santé, une prise en charge sanitaire spécifique.
La notion de Handicap recouvre, au Foyer, des réalités psychopathologiques très diversifiées même si l’insuffisance intellectuelle, qu’elle soit légère ou profonde, reste une constante chez la plupart. L’étiologie de ces différentes affectations psychopathologiques n’est pas toujours précisée dans les dossiers médicaux ou reste indéterminée faute d’investigations médicales entreprises au cours de la prime enfance.
Ainsi, hormis la Trisomie 21 (6 Usagers) dont l’origine génétique est clairement établie et quelques affections somatiques congénitales ou infantiles, il demeure complexe de procéder à des diagnostics précis, au-delà des psychoses et des troubles du comportements associés ou non.
Bien que disposant d’une autonomie suffisante pour s’adonner à des activités quotidiennes bien repérées, les Usagers du Foyer présentent une grande vulnérabilité en raison de la limitation très marquée de leurs capacités à prendre soin d’eux-mêmes, à contrôler leurs besoins primaires, à communiquer et à se déplacer.
De fait, les Personnes accueillies, confrontées aujourd’hui, comme l’ensemble de la population, à une augmentation notable de leur espérance de vie, doivent désormais faire face à des  pathologies intercurrentes susceptibles d’accélérer la perte d’autonomie, qui exigent de nouvelles prises en charge, intégrant plus formellement une double dimension préventive et curative. Aussi, pour engager une véritable démarche d’adaptation de l’offre médico-sociale en leur faveur, il convient au préalable d’adopter des systèmes d’évaluation pour promouvoir un langage commun.
Prenant appui sur la définition du vieillissement, telle qu’énoncée par la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA)  et, considérant que 61.11 % des Personnes accueillies ont plus de 60 ans et représenteront 86 % à l’horizon 2020, nous considérons que cette évolution, à elle seule, justifie l’adaptation des prestations.
Comment, dans ce contexte, limiter les ruptures dans le parcours de vie de nos Usagers vieillissants en tenant compte de la pyramide des âges, et anticiper les besoins en santé afin de préserver leur autonomie ? Si l’avancée en âge n’implique pas nécessairement la maladie, elle entraîne, néanmoins, de nouvelles fragilités qui, ajoutées au handicap, exposent à une plus grande vulnérabilité exigeant un accompagnement personnalisé spécifique.

Le Projet d'établissement

Il s’agit d’apporter ici quelques éléments sur la base desquels le Comité de Pilotage et, l’équipe plus largement, ont été conduits à réfléchir plus précisément durant les travaux, et en particulier au cours de l’exercice à venir dans le cadre de la réécriture du Projet d’établissement, qui pourrait débuter dès l'automne 2015, avec le soutien d’un intervenant extérieur. L’équipe de proximité affectée directement au FAM se composerait de 5 ETP (1 ME 3 AS 1 AMP). Nous prévoyons un transfert de financement de l’ASD vers l’assurance maladie pour : 1 ETP d’IDE, 2,4 ETP Aide-soignante + 0.18 ETP de Psychiatre. Le projet du service vise la qualité de vie des Personnes accueillies jusqu’au terme de leur vie et l’adaptation continue et personnalisée à leurs besoins spécifiques. L’enjeu sera donc bien d’en faire un lieu de vie, d’abord et de penser les soins au service du bien-être de chacun. A ce titre, les actions de prévention et de dépistage, en matière de santé, seront prépondérantes. Le personnel devra s’adapter au rythme de chacun et offrir, en journée, une amplitude horaire d’accompagnement de 7 à 21 heures. Le matin sera consacré au « prendre–soin » avec des temps individualisés (toilette, petit déjeuner, échanges…). Les Usagers seront sollicités selon l’évaluation continue de leurs besoins, de leur évolution et seront invités à participer à la vie de l’établissement (activités, ateliers, sorties) selon le principe du libre choix. Les repas seront servis en la salle à manger commune, et, exceptionnellement pourront être servis en chambre ou sur le FAM, pour raisons de santé notamment ou de faible tolérance ponctuelle au groupe.
Le service se veut ouvert aux familles qui, désormais, disposeront d’un espace rencontre situé au rez-de-chaussée du "Château", afin de préserver leur intimité. Pour autant, et sans gêner la vie collective, elles seront également accueillies au sein du service, pour soutenir leur proche (le cas échéant, elles pourront être autorisées à dormir à son chevet..).
Pour faire face à sa mission, le Projet s’inscrira de façon déterminée dans une logique de développement des synergies sur le territoire, avec les partenaires dont il est fait état dans le dossier (HAD, service de soins palliatifs, EHPAD…).

FAM

bleu-turquoise-large

 

Tout savoir sur le Foyer d'Accueil Médicalisé : principe, modalités d'admission, financement

 

Qu'est-ce qu'un FAM ?

Actualités

Réception des travaux

Le vendredi 10 février 2017, le Docteur Jacques BLANC, président de l’Association Le Clos du Nid,......FAM Saint Hélion : Réception des travaux



Lire la suite


Nous Recrutons

Aucune offre d'emploi en cours.